samedi 15 décembre 2018

introduction à l économie .

  droitenfrancais       samedi 15 décembre 2018


introduction à l économie





Qu’est-ce que l’économie ?

L’économie au sens étymologique :

Etymologiquement, l’économie est l’art de bien administrer et gérer le patrimoine

L’économie en tant que science 
L’économie est la science qui étudie comment des ressources rares sont employées pour satisfaire les besoins de l’homme vivant en société, elle s’intéresse d’une part à l’opération essentielle qui sont : La production, la distribution, la consommation de bien et service 
Toute science est définit par : un objet et une méthode 
Qu’elle est l’objet de l’économie ? 
Trois objets définissent l’objet de la connaissance économique :
Les richesses matérielles 
L’échange
Le choix efficaces




1. L’économie politique : une science de richesse

L’ouvrage d’Adam Smith, la richesse des nations, suggère une première définition de l’objet  de la connaissance économique en présentant toutes les idées économiques autour du concept central –la richesse national- en un système cohérent.
On peut donc avancer que l’économie politique se veut être une science qui étudie la formation et la répartition de la richesse de la nation.

2. L’économie politique : une science des échanges
La valeur des biens et services n’existant pas en soi, elle ne se connait qu’à travers l’échange, ce qui est économique, c’est précisément ce qui est capable d’échanger.
Le résultat d’un échange se traduit par un prix, c.à.d un rapport des quantités transférées d’un sujet à un autre. Est économique tout ce qui peut se traduire par un prix.

3. L’économie politique : une science des choix efficaces

Les besoins apparaissent comme innombrable et les moyens pour les satisfaire sont limités (la rareté). Des fois les moyens sont suffisants  trop nombreux (l’inadaptation). Alors les biens ne sont pas forcément là où il en est besoins ni quand il en est besoin. Il faut les produire s’ils sont insuffisants les réduire s’ils sont trop abondants. L’acte économique apparait alors comme l’acte d’adaptation par excellence.
Avoir une attitude économique, c’est savoir choisir et réaliser de préférence à un autre. Une fois celle-ci choisie, on doit décider du moyen le plus efficace parmi tous les moyens possible. On parle du principe d’alternative. Ainsi lorsqu’il est possible de mettre les fins en ordre de préférence, le comportement prend la forme d’un choix qui est l’acte économique par excellence.




logoblog
Previous
« Prev Post